La Présidente du conseil d’Administration de l’ONG Génération Femme du 3ème Millénaire, en tournée dans les Régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo

Du 21 au 25 Septembre 2021, Madame HONORINE VEHI-TOURE, Présidente du conseil d’Administration  de l’ONG Génération Femme du Troisième Millénaire était en tournée dans les régions de la bagoué, du Poro et du Tchologo.

Cette tournée visait un double objectif :

  • Visiter les communautés bénéficiaires des projets menés dans 3 régions par l’ONG GFM3
  • Procéder au lancement du Projet « Mon enfant apprend mieux à l’école » dans les régions de la bagoué et du Poro.

 

1- Les visites communautaires

Depuis une décennie, l’ONG GFM3 a exécuté des projets à fort impact communautaire dans les régions de la bagoué, du Poro et du tchologo.

 

Certification FDAL des villages

Les actions de l’ONG GFM3 ont permis à 120 vilages des Régions du Poro et de la Bogoué d’obtenir la certification Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL).

Dans le cadre de sa tournée, la PCA s’est rendue  dans les villages de Fapaha et Massafowavogo.

Village de Massafowodogo
Village de Fapaha

Le Mercredi 23 Septembre 2021, les populations de ces deux localités ont reçu une visite de la délégation de GFM3. La PCA a félicité les différentes communautés pour leur dynamisme et leur implication dans la réussite du projet. Il faut dire que l’exécution du projet s’appuie sur l’approche Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC). Donc sans la détermination de la communauté, le projet ne peut prospérer.
A Siehelo, le projet est en cours d’exécution. Et l’ONG GFM3 continue le suivi.

Pompe villageoise de Siehelo

Projet Multisectoriel de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE)

Dans les différentes localités, les témoignages des bénéficiaires sont légions. Grâce aux FRANC de nombreux enfants ont été sauvés. Avant l’installation des FRANC, les enfants affectés par la malnutrition étaient considérés comme « des enfants maudits ». On les abandonnait dans la forêt.

A Nafoun, Solonadjeliso et Lataha, ce sont des communautés remplies de reconnaissance qui ont accueilli la délégation de GFM3. Les sous-préfets des différentes localités ont  félicité l’ONG GFM3 pour tout le travail abattu et réitéré leur engagement à contribuer à la bonne exécution de ce projet dans leur circonscription.

Les enfants jouant à la balançoire dans un FRANC
FRANC de NAFOUN
Administration de vitamine aux enfants

En vue d’améliorer le cadre des FRANC, l’ONG GFM3  a procédé, le vendredi 24 Septembre ; à une remise de kit culinaire et de kit d’Activités Génératrice de Revenus (AGR) aux 19 nouveaux FRANC de la localité de Lataha.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur Traoré, Sous-préfét de la localité de Lataha.

Les 8 premiers FRANC ont reçu des kits culinaires et les 11 nouveaux ont reçu des kits d’activités génératrices de Revenus (AGR).

Les différentes communautés se sont réjouies de ces dons et ont manifesté leur joie à travers des danses et chants.

Projet Hydraulique et d’Assainissement en Milieu Rural 

Toujours dans le cadre de sa tournée, La délégation de l’ONG GFM3 s’est rendue dans le village de Nambingué dans le département de Oungolodougou ; le samedi 25 Septembre 2021

Nambingué est le site pilote du Projet Hydraulique et d’Assainissement en  Milieu Rural dans la région du Tchologo. Le projet vise l’approvisionnement en eau, l’hygiène, l’assainissement et la sécurité alimentaire. Dans le cadre de ce projet, l’ONG GFM3 est en charge de la mobilisation communautaire et sociale autour du projet, des ouvrages Hydrauliques et leur utilisation rationnelle et pérenne. Son action a permis de mettre la mise en place une société coopérative de 7 sections composée de plus de 90% de femmes (LA SOCONA) et  une  association des usagers de l’eau potable dans la localité de Nambingué. 

Les femmes de la SOCONA

Ce sont près de 200 femmes de la Société Coopérative de Nambingué qui sont venues à la rencontre de Madame Honorine Vehi-Touré, PCA de l’ONG GFM3, ce samedi 25 Septembre. Les échanges ét ont été très enrichissants. Par la voix de leur présidente Madame Abiba Ouattara, elles ont rendu un vibrant hommage à la PCA de l’ONG GFM3. Elle n’a pas manqué de mentionner que le PRAHMU est  une véritable opportunité pour elles d’accéder à l’autonomisation. Elle a souligné leur engagement à œuvrer pour la réussite du projet. Quant à la PCA de l’ONG GFM3, elle a demandé aux femmes de s’approprier le projet. Elle les a sensibilisé à se mettre au travail. Car c’est par le travail, qu’elles obtiendront leur autonomie financière, gage de leur épanouissement.

Il faut noter qu’à Nambingué, ce sont près de 40 hectares aménagés par le projet avec un système hydraulique pour l’arrosage et exploités par la SOCONA.  Les spéculations prévues sont les produits maraîchers, un verger de mangues et la pisciculture.

À ce jour, tous les forages ont été réalisés ainsi que le château d’eau et les bornes fontaines dans tous les quartiers de la localité de Nambingué. Le PRAHMU est  financé par l’UEMOA et piloté par le Ministère de l’Hydraulique à travers l’ONEP.